Les travaux hyperbares et confinés

Ce sont des travaux régis par le décret 2011-45 (http://www.sneti.fr/pdf/JORF-2011-45%20Decret%20hyperbare.pdf)  du JORF et l’arrêté du 30 Octobre 2012

Travaux en lien direct avec cette réglementation :

 Les travaux subaquatiques et en milieux pollués

Les travaux subaquatiques et en milieux pollués regroupent divers métiers que maîtrise Satif. Satif innove grâce à son expérience dans ces travaux et applique savoir-faire et rigueur à d’autres métiers connexes. C’est pourquoi l’entreprise est aujourd’hui une référence des travaux subaquatiques en France. Son secteur d’intervention est national et international pour des opérations très spécifiques.
Les travaux peuvent être :

 La bathymétrie

La bathymétrie est la science de la mesure des profondeurs et du relief, d’une mer, d’un fleuve, d’une rivière ou d’un lac, voire d’un réservoir pour déterminer la topographie du sol. Les sondeurs bathymétriques fonctionnent comme des sonars : les vibrations sonores détectent leur écho après rebond sur le fond, ce qui détermine le temps de trajet. Les informations fournissent ainsi un profil horizontal ou en deux dimensions.

Depuis près de 30 ans, Satif réalise des  bathymétries de petite et de grande envergure et a développé un positionnement GPS assisté par un géomètre permettant de se positionner en X, Y, Z.

Les interventions en milieux confinés

L’intervention en milieux confinés est une spécialité de Satif. Ces milieux se caractérisent par un rapport volume / dimension d’ouverture tel que les échanges naturels de l’air intérieur avec l’atmosphère extérieure sont particulièrement réduits et peuvent entraîner des risques d’asphyxie, d’intoxication, d’incendie voire d’explosion. Dans ces espaces, les risques s’aggravent avec une arrivée accidentelle de gaz. Ces opérations font appel à toutes les compétences requises par le métier de scaphandrier pour appréhender les risques avec une parfaite maîtrise du danger.

Les fonçages de drains sub horizontaux

Jean Marc Laval, fondateur de Satif, a mis en place sous eau ce que les entreprises faisaient jusque là à terre. Le fonçage de drains sub horizontaux, une de ses plus belles réussites, est développé aujourd’hui dans plusieurs domaines tels le nucléaire, la production d’eau potable ou l’excavation de terrains pollués. Satif a développé cette technologie sous eau en investissant dans des matériels très spécifiques .

Le fonçage de drains en mode immergé augmente la production d’un puits sur un champ captant d’eau potable ; dans des milieux ferreux réducteurs sans oxygène, la technique du fonçage horizontal évite le rabattement de nappe (néfaste car il engendre un développement de bactéries) et un colmatage plus important.

Satif a procédé, par exemple, à une foration de drains à nervures repoussées de 3 x 15 mètres dans un puits de 3 mètres de diamètre, sous 10 mètres d’eau, faisant passer la production de 80 à 300 m3/h.

Les tunneliers

Satif a pour spécialité d’intervenir dans les chambres d’attaque des tunneliers fonctionnant à pression de boue, en soutien ou en remplacement des hyperbaristes « mention D ». Le travail en chambre d’attaque de tunnelier est souvent lié à une avarie ou une usure prématurée de la roue de coupe et vise à changer tes éléments défaillants tels que :

Ces interventions nécessitent des compétences alliant l’expérience hyperbare à d’autres technicités, telles la soudure, le découpage et la connaissance des travaux souterrains. Elles sont rendues possibles grâce à l’utilisation de la méthode de plongée en saturation et des mélanges contenant de l’hélium .

Satif compte plus de 500 interventions en milieux hyperbares depuis sa création,  avec des pressions comprises entre 0.6 et 5.8 bars.